Les tribunes d’expression politique

En application de la loi du 2 février 2002 relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le conseil municipal. Les textes, informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Date : 1er juillet 2021

EXPRESSION DU GROUPE DES ÉLU.E.S ÉCOLOGISTES ET SOLIDAIRES

LA CULTURE POUR TOUTES ET TOUS ?

Quel est le secret d’une politique culturelle accessible à toutes et tous ? Des tarifs plus bas, des spectacles gratuits faciliteront peut-être cet accès mais cela ne suffira pas. La culture n’est pas seulement une question d’argent. Même gratuit, l’opéra n’attirera jamais une majorité de spectateurs, juste quelques connaisseurs avertis et quelques familles qui passeront prendre l’air un joli soir d’été.
La danse, la musique, le théâtre, la peinture, la sculpture, les festivals les plus insolites sont souvent réservés à une catégorie de spectateurs initiés par leurs parents, par leur milieu, par leur formation.
Cette sensibilité si particulière à toutes les formes artistiques ou moins artistiques doit être acquise dès la plus tendre enfance, à l’école, au collège, au lycée …
Ouvrez les espaces éducatifs à toutes les formes de création, faites voir, faites écouter, faites vivre et ressentir.
L’art sous toutes ses formes va structurer les personnalités des jeunes citoyens, dans le sens de l’ouverture d’esprit, du respect des autres. C’est bien la culture qui permet à chacun de se ressourcer.

La crise sanitaire a montré que la culture est aussi l’affaire de tous, les artistes privés de salle se sont produits sur les balcons, sur les toits, dans les jardins, sur Facebook, TikTok et autres réseaux sociaux, suscitant des milliers de vues. Cette culture hors les murs a toute sa place, elle n’enlève rien aux programmations plus conventionnelles qui font vivre les artistes.

Proposition :
• Mettre en oeuvre des démarches participatives afin de permettre au plus grand nombre de citoyens de contribuer au projet culturel municipal, et ainsi de se l’approprier.
Faire de la CULTURE la priorité d’un projet éducatif, associer les citoyens à l’élaboration du projet culture font partie des clés d’une culture pour toutes et tous.

Nous félicitons les nouvelles et nouveaux jeunes élu.e.s pour leur engagement citoyen. Nous aurions aimé le faire de vive voix mais n’avons pas été informés du jour de l’élection ni de l’installation de ce nouveau CMJ.

SÉCURITÉ
Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) ne s’est pas réuni depuis le début du mandat, l’adjoint à la sécurité estimant que les conditions n’étaient pas réunies pour faire avancer les actions, du fait de la crise sanitaire (cf. CM du 31 mars 2021). Pourtant les faits de délinquance se multiplient : vols chez les particuliers, entreprises, école
publique, … Cette instance permet aussi de discuter de l’efficacité des caméras de vidéo-protection.
Le CLSPD doit également traiter des questions de sécurité routière, sanitaire, harcèlement scolaire, cyberattaques, sujets malheureusement d’actualité et dont la réalité des faits sur Cesson ne nous est pas accessible.

Nos permanences du samedi 11h : 3 juillet, au RDC du manoir de Bourgchevreuil
10 juillet, salle du Pressoir

Mail : elu.e.s-ecologistes-solidaires@ville-cesson-sevigne.fr
Facebook : @cessonecologiqueetsolidaire
Twitter : @Cessonsolidaire

EXPRESSION DE LA MAJORITÉ

LA POLITIQUE DE LA MUNICIPALITÉ APRÈS LA COVID

La vaccination avance, le nombre des cas contacts et des personnes hospitalisées liées à la Covid baisse. Un timide sentiment de soulagement se fait sentir chez chacun. Peut-on y croire ? Est-on réellement sorti d’affaire ? Peut-on envisager la rentrée sereinement ?

La première année de notre mandat a été intense, complexe, faite de règles à réinventer, de décisions à prendre rapidement, toujours dans l’intérêt des habitants et de la commune. Nous espérons tourner la page de la crise sanitaire désormais, pour mettre en oeuvre nos engagements de mandat. Nos idées pour améliorer la Ville sont toujours bien présentes et nous nous devons de les réaliser pour répondre aux votes de confiance des Cessonnais, qui nous a été favorable l’année dernière.

Notre équipe municipale est plus que jamais mobilisée pour ce faire. Nos promesses sont toujours d’actualité : maîtriser les dépenses de la Ville, être acteur de la transition écologique, assurer la sécurité de chacun, préserver l’identité urbaine de la Ville et créer de nouveaux services de proximité pour les publics de tout âge.

Le lancement de certains projets a été ralenti, certes, mais notre équipe oeuvre tous les jours pour les concrétiser. Nous avons repris depuis le mois de mai les réunions publiques pour informer et concerter les habitants sur de futurs projets d’aménagement, nous avons accueilli de nouveaux référents de quartier, les écoles ont été équipées en informatique dernière génération, et surtout, nous avons entièrement revu et adapté le budget communal pour répondre à ceux qui en avaient le plus besoin pendant cette crise sanitaire (aides aux professions médicales libérales, exonération de la taxe de terrasse pour les restaurateurs, remboursement des activités culturelles et sportives, non-augmentation des tarifs municipaux…).

À l’inverse, les récents événements à l’école Bourgchevreuil accélèrent le calendrier des mesures de sécurité que nous voulions déployer dans l’année. Élus, services et polices nationale et municipale travaillent main dans la main pour mettre en oeuvre une solution efficace sur du long terme.
Cesson-Sévigné bouge à toute vitesse et ces derniers mois de confinement ont confirmé la réputation de notre Ville à promettre un cadre de vie agréable, dynamique, préservé. Plusieurs centaines de nouveaux habitants sont attendus ces prochains mois et il nous revient de penser et organiser la Ville en transition. Cela demande une réflexion poussée et en intelligence avec toutes les forces vives du territoire et surtout, avec vous. Nous voulons et nous devons offrir aux nouveaux habitants comme aux Cessonnais de longue date, des services améliorés, et faire en sorte que les quartiers de demain ne perdent rien de leur charme mais bien au contraire, grandissent en harmonie.