Les tribunes d’expression politique

En application de la loi du 2 février 2002 relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le conseil municipal. Les textes, informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Date : 1er janvier 2019

EXPRESSION DES ÉLUS DE GAUCHE

FERMETURE DE L’ACCUEIL TEMPORAIRE DES PERSONNES ÂGÉES À LA FRESNERIE

Au conseil municipal de juin 2018, a été votée la fermeture du centre de la Fresnerie à la résidence d’Automne.

Question : À quoi sert un accueil temporaire de personnes âgées ?

C’est un accueil limité dans le temps (pas plus de trois mois par an sauf dérogation) pour personnes âgées autonomes.
Le service rendu : une chambre individuelle, un accès aux activités de la résidence d’accueil, des repas assurés. Deux principales raisons justifiaient cet accueil :

– une sortie d’hôpital qui permettait à la personne âgée de ne pas être seule et de reprendre des forces pour reprendre ses activités antérieures ;
– une absence momentanée des aidants habituels (parents ou autres) : temps de vacances ou éloignement temporaire pour diverses raisons.

À Cesson-Sévigné, toutes les personnes ayant eu recours à ce type d’hébergement ont été satisfaites. Souvent, elles ont découvert la résidence d’Automne et en ont apprécié les services et le personnel, facilitant quelques périodes plus tard, leur intégration dans les établissements de la ville.

Question : Alors pourquoi fermer la Fresnerie qui pouvait accueillir 11 pensionnaires ?

Réponse de la municipalité : « Depuis quelques mois, il n’ y a plus de demandes ».

Question : Faut-il en conclure que ce type d’établissement n’est plus adapté à notre époque ?

Réponse de la 1ère Vice-présidente du département en charge des solidarités, Mme Françoise Courteille, lors de son intervention le mardi 20 novembre durant l’après midi consacrée aux 40 ans de la résidence : NON,
« Nous avons besoin de ce type d’accueil ».

Nous le pensons aussi. Nous n’avons pas voté contre la fermeture de la Fresnerie et nous sommes abstenus car cet établissement pose de réels problèmes en termes d’accueil :
• pas de douche dans les chambres ;
• déplacement pour prendre les repas ou se rendre aux activités (sentiment d’être à l’écart) jusqu’au bâtiment contigu (Automne).

Question : Alors quelles solutions ?
Il faut repenser un accueil adapté (avec possibilité de soins) attenant à un établissement actuel du CCAS.
Nos deux établissements actuels offrent des solutions d’agrandissement. Il faut sans doute mener la réflexion le plus tôt possible pour se positionner dans des choix futurs du département.

RENDEZ-VOUS À NOS PERMANENCES

Salle du Pressoir, de 11h00-12h00, les samedis 12/01 Annie Séveno, 19/01 Claude Gérard et 26 janvier Christian Anneix.
Permanence intercommunalité, Espace citoyen, le mercredi 23 janvier de 18h00-19h00, Alain Thomas.

EXPRESSION DE LA MAJORITÉ

POLITIQUE SPORTIVE, RETOMBÉES ÉCONOMIQUES ET MÉDIATIQUES

Le sport s’inscrit aujourd’hui dans le paysage urbain, socio-culturel, éducatif, économique et politique des villes et particulièrement de Cesson-Sévigné.
Plusieurs publications entre 2016 et 2018 ont démontré que la pratique sportive, en investissant la ville, sert de support à des politiques d’urbanisme de santé et de cohésion sociale.
La pratique sportive sous des formes variées auprès d’un public de plus en plus important confère également au phénomène sportif davantage de visibilité et de place dans les communes.
L’analyse économique, enfin, a permis de mettre au jour les intérêts et les retombées pour une collectivité du fait de l’organisation d’événements, de pratiques ou de dispositifs sportifs.
Nous pouvons constater que notre commune est parfaitement inscrite dans ce cadre, historiquement.
La politique sportive ambitieuse et novatrice construite par notre majorité municipale avec les associations, le Mouvement sportif, les fédérations et des partenaires privés et institutionnels va particulièrement être mise en évidence en 2019.

En février nous lancerons la semaine Olympique en collaboration avec les établissements scolaires de tous niveaux. Des athlètes Paralympiques et Olympiques seront présents lors de cet événement et nous accompagneront dans notre candidature pour être Ville partenaire de Paris 2024.
En mars prochain, le Glaz Aréna ouvrira ses portes en accueillant des événements d’entreprises, des spectacles et évidement notre équipe de Handball. Cette salle de 4 500 places sera la plus grande de Bretagne.
Entre le 5 et le 25 juin, la Ville accueillera en tant que base d’entraînement trois équipes de football féminin pour la Coupe du Monde de la FIFA. Nous sommes très fiers que Cesson-Sévigné soit retenue par la FIFA et le comité d’organisation de la Fédération Française de Football. Nous espérons avoir la chance de recevoir l’équipe de France pendant 5 jours avant son match du 17 juin au Roazhon Park. Notre commune bénéficiera d’une couverture médiatique très importante et les retombées économiques ne seront pas négligeables.
Je vous souhaite une très belle année sportive 2019.
Jean-Pierre SAVIGNAC, adjoint chargé des sports, de la vie associative et de la sécurité publique

ACCUEIL TEMPORAIRE DE LA FRESNERIE : LA RÉALITÉ
La Fresnerie était destinée à recevoir des personnes âgées autonomes. Elle affichait depuis quelques années un taux d’occupation si bas que l’équilibre financier n’était plus assuré. De toute évidence, l’établissement ne répondait plus à la demande du public. En effet, la demande se porte aujourd’hui sur la prise en charge de sortie d’hospitalisation, en établissement médicalisé, avec une présence continue de personnel soignant. La Fresnerie n’y est pas adaptée.
À l’issue de plusieurs rencontres avec le Conseil Départemental et l’ARS (Agence régionale de santé), des possibilités de lits médicalisés supplémentaires nous sont refusées. Nous regrettons que dans le début des années 2000, la municipalité n’ait pas souhaité donner suite à un arrêté préfectoral qui autorisait une extension de 20 lits.
La direction des établissements travaille actuellement à un projet d’aménagement d’une unité dédiée aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés. À cette étude viennent s’ajouter de nombreux travaux de mise aux normes qui auraient pu déjà faire l’objet d’une réalisation bien antérieure.


Annick ROCCA, adjointe chargée de l’Action sociale et des solidarités