Sport et santé

Plan des défibrillateurs à Cesson-Sévigné

Des ailes roses pour lutter contre le cancer du sein

Les «roz’eskell» (ailes roses en breton)
C’est sous ce nom que se battent les femmes atteintes du cancer du sein en cours de traitement ou en rémission. Vous aurez de nombreuses occasions de croiser cette joyeuse et vigoureuse équipe féminine habillée de rose navigant à bord d’une embarcation pas tout à fait comme les autres. Le «dragon boat» symbolisait le réveil du dragon; protégant ainsi symboliquement les populations chinoises de la misère et des maladies.
Toutes ensembles dans un même bâteau avec des femmes ayant pris conscience de leur force et de leurs histoires communes. L’association Roz’eskell a été créée en 2013 par une femme chirurgien, Cécile Bendavid, impliquée dans le combat de ses patientes. Elle a permis à plus de 30 femmes de trouver refuge.
Le but : aller de l’avant et pagayer ensemble pour déstigmatiser la maladie.
Une à trois fois par semaine, le groupe pagaye et chante en cadence pour sortir du silence, du sentiment de solitude et porter toutes ensemble un même projet.
Se réaproprier leur corps et rester en mouvement, notamment pour prévenir le lymphoedème. C’était l’un des objectifs premiers lorsque l’association a été créée. Aujourd’hui, bien au-delà des bénéfices physiques, cette activité apporte du bien-être à des femmes qui s’étaient parfois oubliées.

Très actives, elles répandent leur énergie et leurs convictions lors de nombreux déplacements ou épreuves sportives et récoltent des fonds pour aider d’autres personnes touchées par la maladie.
L’association roz’eskell est un lieu de partage et de lâcher prise où les femmes oublient le regard des autres et prennent du recul sur ce qui a bouleversé leur vie.
À bord du dragon boat, elles pratiquent une activité sportive adaptée et en fonction de chacune; utile à l’amélioration de leur bien-être et de leur forme physique.
Bien loin de véhiculer seulement leur lutte contre la maladie, elles souhaitent répandre une image de solidarité, de force, de technicité et de joie de vivre.

C’est cela le sport santé. C’est le sport qui s’adapte aux spécificités de chacun pour ne laisser personne de côté. C’est permettre de se dépasser à tout âge de la vie, de maintenir et renforcer sa condition physique et morale toujours à la recherche du bien-être de celui qui le pratique.