EXPRESSION DU GROUPE DES ÉLU.E.S ÉCOLOGISTES ET SOLIDAIRES

1er mai 2022

Budget 22 : quelles priorités pour les Cessonnais.es ?

Le budget primitif 2022 a été soumis au vote du conseil municipal le 30 mars.
Nous écrivons ces lignes au lendemain de ce conseil municipal, respectant ainsi la règle de non-communication des éléments fournis avant la fin de la séance dudit conseil. La majorité municipale a passé outre cette règle en dévoilant quelques jours avant, dans le CIM d’avril, les chiffres du budget, au mépris de l’ensemble des élus qui votent ce budget. Plus d’une heure de présentation qualitative et quantitative n’a toutefois pas suffi à faire émerger les ambitions du présent mandat :
> Manque de vision du budget global (investisse-ment + fonctionnement) par grande politique, à l’instar de ce qui est présenté par d’autres collectivités telles que le Département et la Région. La majorité municipale nous répond que l’on cherche à « additionner des choux et des carottes ». Il s’agit simplement d’additionner des euros d’argent public, afin de mettre en évidence le budget consacré à chaque thématique : ainsi, 8,3 millions d’euros sont consacrés au sport, 5,5 millions d’euros aux équipements urbains, 3,9 millions d’euros à l’enseignement … et le budget énergies renouvelables n’est que de 148 000 euros, en légère baisse par rapport à 2021.

> Plusieurs projets de rénovation du patrimoine municipal sont prévus, c’est une bonne chose compte-tenu de l’état de certains bâtiments. Ces rénovations contiennent bien entendu un volet énergétique imposé par la loi mais cela ne saurait constituer une politique environnementale d’envergure.

> Par ailleurs, nous constatons qu’hormis le projet de cuisine centrale dont la programmation s’étale jusqu’en 2025, aucune programmation budgétaire ne dépasse l’année 2023, ce qui est étonnant compte-tenu de l’arrivée des premiers habitants à ViaSilva qui auront besoin de services et équipements de proximité d’ici la fin du mandat.

Ces constats mettent en évidence une absence de politique volontariste à la hauteur des enjeux en matière de transition énergétique, d’aménagement et d’attractivité du centre-ville et de la halte-ferroviaire, d’accueil de la petite enfance, de démocratie participative, d’égalité femmes-hommes (cette dernière politique n’a d’ailleurs pas été citée au niveau de la présentation du budget).
Dans l’édition locale du 20 janvier 2022 de notre grand quotidien régional, Monsieur le Maire a indiqué, lors de la présentation des projets municipaux à venir, que si l’année 2021 a été une année de préparation, 2022 sera une année d’avenir.
Nous pensons que 2022 sera comme 2021 une seconde année de préparation, c’est pourquoi nous avons voté contre ce budget.

Projet de haies bocagères
Une réunion, à laquelle nous n’avons pas été conviés, a été organisée en mars par la majorité municipale et Alli’Homme avec les agriculteurs cessonnais sur la recréation de haies bocagères sur notre territoire. Nous sommes bien entendu favorables à la création de ces haies, mais nous tenons à souligner que plusieurs agriculteurs nous ont informés qu’ils refuseraient de s’engager avec des fonds qui proviendraient d’entreprises impliquées dans le bétonnage de terres agricoles, une position réexprimée aussi par l’association Agrobio35.
La recherche de financeurs ne doit pas servir à cacher des politiques non pérennes au niveau environnemental, nous serons vigilants sur la suite donnée à ce projet.

Nos permanences du samedi à 11 h, salle du Pressoir : 14 et 21 mai
elu.e.s-ecologistes-solidaires@ville-cesson-sevigne.fr
Facebook, Instagram @cessonecologiqueetsolidaire
Twitter @Cessonsolidaire