Les nouvelles orientations du projet ViaSilva présentées aux cessonnais

ViaSilva, se construira dans le cadre d’un développement urbain réaliste et raisonné qui permettra à Cesson-Sévigné de conforter la qualité de son cadre de vie.

Albert Plouhinec, le maire de Cesson-Sévigné entouré d’Isabelle Gargam, Adjointe à l’urbanisme ; Françoise Gobaille, Adjointe aux finances ; Jean-Pierre Savignac, adjoint aux sports, associations et sécurité ; Denis Schneider, Conseiller municipal délégué à ViaSilva ; Jean-Luc Gaudin, vice-président de Rennes Métropole délégué à l’aménagement et à l’habitat ; Jean Badaroux, Directeur général délégué SPLA ViaSilva et Soizic Nué, Chef de projet – SPLA ViaSilva ont présenté le nouveau projet ViaSilva en réunion publique le 8 octobre 2015 à l’auditorium du Pont des Arts – Centre culturel

Devant un public rassemblant près de 300 personnes, le maire a affirmé que « la commune de Cesson-Sévigné continuera à se développer, mais elle le fera progressivement, de manière raisonnable, dans le respect des quartiers existants et en cohérence avec son identité et son cadre de vie ».

« Comme nous nous y sommes engagés auprès des cessonnais, nous mettons en œuvre une véritable démarche d’information et de dialogue avec les habitants » a souligné Albert Plouhinec, maire de Cesson-Sévigné.

Avant la réunion du 8 octobre 2015, en amont de l’étape institutionnelle de la concertation publique,
– les élus ont rencontré les habitants, riverains et salariés des entreprises du périmètre de ViaSilva (réunion du mercredi 23 septembre),
– Ensuite, dans le Magazine municipal du 1er octobre diffusé à 9 335 exemplaires, un dossier était consacré à « ViaSilva, développer la ville sans la dénaturer ».

Ces actions ainsi que la réunion du 8 octobre 2015 ont pour objet de présenter la synthèse des travaux de réorientation du projet ViaSilva par la municipalité.

Ces rencontres avec les cessonnais sont un nécessaire préalable avant le démarrage de la concertation publique en décembre 2015.

Evolutions du projet ViaSilva, la méthode et le calendrier de la future concertation publique.

LE PROJET INITIAL énonçait le slogan « 2040, 40 000 habitants, 25 000 emplois »
– Ce slogan proposait un projet trop rapidetrop denseexcessif
– Ce slogan a eu pour conséquence de créer une peur chez les cessonnais avec la perte des valeurs de la commune et de la notion de « ville jardin »

La reprise en profondeur du projet par la municipalité a été un travail intense qui a commencé il y a plus d’un an.

– Dans un travail constructif avec les élus de la métropole, de Rennes et de Thorigné Fouillard,
– Mais aussi avec l’appui des personnels de la Société Publique Local d’Aménagement, de Rennes Métropole et de l’urbaniste.

Ainsi, des évolutions importantes réorientent le projet vers une urbanisation raisonnée, qui conserve le caractère d’Ecocité.

LE NOUVEAU PROJET VIASILVA

EVOLUTIONS :
– un développement plus raisonnable et plus en phase avec le Cesson existant,
– une programmation plus étalée dans le temps,
– la conservation du caractère de ville jardin.

Ce, dans une programmation nettement plus réaliste de progression de la population correspondant à la progression passée de Cesson-Sévigné

ViaSilva AVANT-APRES

ViaSilva : ce n’est plus une « ville nouvelle » mais un ensemble de nouveaux quartiers

LA METHODE (2014 – 2015)

D’avril à décembre 2014 
Ateliers de partage des connaissances et d’échange, avec :
• les élus de Cesson-Sévigné en charge du dossier
• la SPLA VIASILVA, aménageur
• les élus de Rennes Métropole
• les élus de Thorigné Fouillard
• les services concernés
• l’Etat et ses services concernés
> Décembre 2014 : synthèse des pistes de réflexion et calendrier de travail 2015

De janvier à octobre 2015 
Ateliers de travail sur les fondamentaux et les adaptations du projet, avec :
• les élus de Cesson-Sévigné en charge du dossier
• la SPLA VIASILVA, aménageur
• les élus de Rennes Métropole
• les services concernés
> Résultat en juillet 2015 : choix sur les fondamentaux et le nouveau projet à présenter en concertation
> 23 Septembre 2015 : réunion d’information des habitants du site par les élus
> 08 octobre 2015 : réunion d’information du public par les élus

LES FONDAMENTAUX DU PROJET

ViaSilva est un projet de développement urbain, essentiellement situé sur la commune de Cesson-Sévigné, et en partie sur Rennes et Thorigné-Fouillard.
Il s’inscrit sur du long terme et se veut progressif et évolutif.

Idéalement desservi, au cœur de la métropole, ViaSilva s’inscrit dans la continuité des quartiers d’habitat existantset de la Technopole Atalante Beaulieu.

ViaSilva évoque l’idée de la « ville nature » en s’appuyant sur un territoire particulièrement favorable à l’écologie et structuré autour de vastes espaces naturels

ViaSilva respecte l’identité de la « ville jardin ».
– Les hameaux existants préservés et les nouveaux quartiers, mêlant logements, activités et équipements, s’ouvriront sur les parcs et seront irrigués par un réseau de chemins et de jardins, vers la Forêt de Liffré et la Vilaine.
– La protection et la mise en valeur des zones écologiques et le respect du circuit naturel de l’eau est un principe fondateur.
– Ainsi, les parcs mettent en relation les ruisseaux et zones humides, respectent et favorisent la biodiversité, permettent une meilleure gestion des eaux pluviales : c’est la « trame verte et bleue » de ViaSilva.

ViaSilva, c’est également un projet de développement économique et de recherche qui participera à renforcer la compétitivité et l’excellence technopolitaine, vitrine du dynamisme de notre bassin d’emploi. Par ailleurs, de nouvelles entreprises et nouveaux services s’installeront, créant une offre d’emplois diversifiée.

Enfin, ViaSilva repose sur quelques principes clés :
Ce projet répond, de façon progressive, concrète et réaliste, à des enjeux d’accueil de nouveaux habitants et de nouveaux emplois, dans un cadre de vie de qualité, en cohérence avec les orientations du territoire.

ViaSilva se réalisera par étapes, par quartiers successifs, les premiers étant :
– L’ensemble « Atalante Les Champs Blancs »
– Les Pierrins

– Les nouveaux quartiers se construiront en relation avec les quartiers existants (cheminements piétons et vélos, partage d’équipements et de services).
– Ils s’appuieront sur une mobilité facilitée par l’arrivée du métro et sa connexion à tous les autres modes de déplacement (bus, vélos, voiture…).
– Ils développeront des principes de gestion urbaine durable (espaces verts, eau, énergie, transports, déchets,…).
– Enfin, ils se bâtiront avec les habitants et les salariés du site, les Cessonnais et les autres habitants de la Métropole.

 LE NOUVEAU PROJET VIASILVA

Les premiers quartiers doivent renouveler l’offre de logements proposée sur la commune :
– avec une graduation de la densité en fonction de la proximité du métro,
– une diversité des logements, adaptée aux demandes : maisons individuelles, maisons groupées, habitat en petits collectifs et en collectif de moyenne hauteur

Un habitat plus aéré que le projet précédent est proposé.
> Un nombre plus important de maisons individuelles a été recherché : 50% de la surface habitat seront dédiés aux maisons
> Les maisons sont intégrées dans chaque îlot, en harmonie avec les collectifs et les petits collectifs.
> Les terrains des maisons seront de taille modeste (en moyenne de 200m², et aussi des terrains de 350m²) et positionnés dans chaque îlot, que l’on soit proche du métro ou proche du parc.
> + quelques terrains supérieurs à 350 m2

Les vis-à-vis, les vues, les usages et l’intimité seront des éléments forts pour approfondir la conception des quartiers, sans oublier l’ensoleillement. La temporalité a été adaptée pour être en cohérence avec le rythme démographique de la commune et le Programme Local de l’Habitat.
Ainsi, la date de « 2040 » ne sera pas le terme de ViaSilva et cette date ne sera plus utilisée.

La dénomination de ViaSilva exprime dès lors des principes d’urbanisation qui guideront les opérations à venir (Les Pierrins et l’ensemble « Atalante – Les Champs Blancs »), et celles qui suivront, tout en sachant que ces principes seront nécessairement amenés à évoluer.

Le développement de la Technopôle est un atout majeur du projet et il sera conforté.
Une offre immobilière complémentaire a été recherchée en proposant des bâtiments adaptés aux PME, à l’artisanat et aux professions libérales.
Le développement de commerces, d’équipements et de services sont indispensables au sein des quartiers : une nouvelle programmation commerciale et d’équipements a été élaborée, et la réflexion sur les services urbains pour les salariés et les habitants se poursuit.
La « ville jardin » a été affirmée et se matérialisera notamment par des « rues jardins » aux cœurs des quartiers, les reliant au parc et au métro par des cheminements piétons et vélos, plantés et jardinés.
Les études déplacements sont en cours pour définir les actions à mettre en œuvre et pour renforcer les liens avec la ville existante de Cesson-Sévigné

Ainsi, il est désormais possible de proposer à la concertation un projet urbain cohérent :
– Les Pierrins : 2 850 logements (au lieu de 6 060 prévus initialement) et 1 400 emplois nouveaux
– L’ensemble « Atalante – Les Champs Blancs » : 3 100 logements (au lieu de 7 000 prévus initialement) et 7 000 emplois nouveaux

soit 5 950 logements (au lieu de 13 060 logements prévus initialement), soit 7 110 logements en moins que dans le projet initial

LE CALENDRIER depuis décembre 2015

• 14 décembre 2015 : réunion publique et démarrage de la concertation publique – Exposition.
• De janvier à mars 2016 : ateliers de concertation et réunion publique
• Janvier 2016 : lancement de la mise en compatibilité du PLU
• Avril – Mai 2016 : mise à disposition du public des dossiers et de l’étude d’impact et approbation du bilan de la concertation
• Juin 2016 : approbation des modifications des dossiers de création de Zones d’Aménagement Concerté
• Septembre – Octobre 2016 : approbation des dossiers de réalisation de Zones d’Aménagement Concerté
• Décembre 2016 : enquête publique de la mise en compatibilité du PLU

Courant 2017
• Autorisation de démarrer les travaux de voiries, de parcs et de réseaux (arrêtés au titre de la loi sur l’eau)
• Approbation de la mise en compatibilité du PLU et possibilité de déposer des permis de construire pour les premiers logements et les activités
• Démarrage de commercialisation des terrains pour les maisons

Courant 2018
• Travaux de voiries et d’espaces publics
• Travaux de bâtiments de logements et d’activité
• Poursuite de la commercialisation des terrains

Courant 2019/2020
• Ouverture du métro
• Livraisons des premiers bâtiments de logements ou activités …

LA CONCERTATION A VENIR

Le temps est venu d’engager la concertation avec le public afin d’enrichir le projet sur les deux premières « opérations d’aménagement », et d’engager leur mise en œuvre.

Concertation à partir de décembre 2015 pour :
– Les Pierrins : modification du dossier de création de la Zone d’Aménagement Concerté
– l’ensemble « Atalante – Les Champs Blancs » : modification du dossier de création de la Zone d’Aménagement Concerté Les Champs Blancs

La concertation : Pourquoi ?
Conforter les ambitions des deux premières opérations de ZAC
Enrichir le projet urbain avec l’avis des citoyens

La concertation : Comment ?
Informer le public sur le projet d’aménagement envisagé dans les deux premières Zones d’Aménagement Concerté : tous les thèmes abordés ce soir seront détaillés (réunions, panneaux, site internet)
Co élaborer avec les habitants, les salariés, les professionnels et toute personne qui le souhaite, sur les usages des espaces (comme les espaces publics, les parcs, les cheminements vélos), les besoins de services (équipements, usages), les façons d’habiter et de travailler, l’architecture etc… (Ateliers)
Une information précise sur le déroulement de la concertation sera diffusée prochainement

Cliquez ici

Laisser un commentaire