L’histoire de Cesson-Sévigné

L’histoire du Manoir de BourgchevreuilL’histoire des vieux pontsLes ponts de Cesson : le pont de SévignéL’histoire du Manoir de La ChalotaisL’histoire de La Moinerie

Les premiers seigneurs de Cesson, dont les Cesson et les Sévigné, apparaissent dans les sources écrites dès les 11ème et 12ème siècles. La commune, qui s’appelait avant 1921, Cesson, est devenue depuis cette date la commune de Cesson-Sévigné en hommage à cette illustre famille dont les terres sont situées à l´Est de la commune.

La famille noble des Cucé, dont le domaine remonte à l´époque romaine, est attestée quant à elle sur la paroisse aux 13ème et 14ème siècles. Le domaine fut vendu en 1458 à Gilles Bourgneuf, maître de la monnaie de Rennes, puis passa par succession aux Rogier comtes de Villeneuve en 1660. Enfin, il fut vendu en 1679 aux de Boisgeslin. Le château actuel est construit juste avant la Révolution pour cette puissante famille. Raymond de Boisgelin de Cucé, commanditaire du château est archevêque d´Aix, académicien et président de l´Assemblée nationale à la fin de 1789. Il est également célèbre pour avoir prononcé le discours du sacre de Louis XVI en 1775. Au 18ème siècle, une autre figure notoire de l´histoire de France séjourne également dans la paroisse : le procureur Louis-René Caradeuc de La Chalotais, procureur général au Parlement de Bretagne, connu pour son opposition forte au pouvoir royal.

Au 19ème siècle, une cessonnaise, Melle Brice, épouse Paul Deschanel (1855-1922), futur président de la République française. Le couple a partiellement résidé au château de la Vallée situé au nord de la commune. C’est également dans cette même propriété que naît le sculpteur dont la mairie possède des œuvres. Cet artiste engagé, profondément républicain, est nommé chef d´atelier de sculpture à l´école des beaux-arts en 1919 puis est élu à l’Académie des beaux-arts en 1936. Le grand prix de l’exposition universelle couronne l’ensemble de son travail en 1937, à Paris.

Si la notoriété de Cesson-Sévigné provient de ces illustres familles, les bâtiments qu´elles ont fait construire contribuent largement à cette renommée. Le château et l´ancienne métairie de Cucé font partie des édifices majeurs du patrimoine cessonnais et du département d´Ille-et-Vilaine. L´hôtel de ville du 16ème siècle, installé dans le manoir de la Chalotais, et les annexes de la mairie aménagées dans le manoir de Bourgchevreuil, rénové au 18ème siècle, témoignent non seulement du passé mais participent, par leur qualité architecturale et leur environnement préservé, à l´identité de la ville actuelle.