Posté le 25 janvier 2022

Dankassari (Niger) : un appel aux dons pour lutter contre la crise alimentaire

La Ville soutient la population de Dankassari et relaie l’appel aux dons de l’AESCD (association d’échanges solidaires Cesson-Dankassari).

Au Niger, plus de deux millions de personnes sont actuellement victimes d’une grave crise alimentaire. Le dérèglement climatique se traduisant  par des pluies trop faibles certaines années. Et de nombreux villages sont touchés dans la commune rurale de Dankassari.

Financer trois banques céréalières : une action solidaire en réponse à la crise alimentaire en cours à Dankassari (Niger)

Pour contribuer au développement durable de trois villages, le projet a pour but :
– de fournir un stock de mil qui sera vendu à la population à un prix abordable (pour contrer la hausse des prix prévue dans les prochains mois suite à cette crise)
– de créer, avec cette vente, une réserve d’argent pour acheter du mil pour les années suivantes au moment de la récolte (amélioration de la sécurité alimentaire pour les années futures).

D’où vient la demande ?

La demande vient du Maire de Dankassari qui cherche à aider la population à surmonter la grave crise alimentaire qui touche sa commune. Du fait du manque de pluies, les récoltes ont été réduites à néant dans certains villages. Il a choisi à la demande de l’AESCD trois villages prioritaires d’une population totale de 3000 habitants: Angoual Kassa, Lillato et Nakigaza Dechi.

A quoi servira l’argent collecté ?

Il servira principalement à acheter des sacs de mils de 70 kgs, qui coûtent chacun 30 euros. Chacun des trois villages recevra un stock de 60 sacs de mil. Il faut aussi acheminer les sacs dans ces villages enclavés qui sont desservis par des pistes. Et enfin, former les COGES (comités de gestion) à une bonne utilisation du stock.

Quels partenaires contribuent au projet ?

En France l’AESCD récolte les fonds et la ville de Cesson-Sévigné relaye l’appel aux dons dans ses outils de communication (site web, réeaux sociaux, journal municipal), au Niger le RAEDD veille à l’installation des réserves de céréales et à la formation de COGES et assure le suivi.

Votre don vous donne droit à une réduction d’impôt.
Un reçu fiscal vous sera adressé. Si vous êtes contribuable en France, vous obtiendrez une réduction d’impôt de 66% de votre don l’an prochain (si le total de vos dons ne dépasse pas 20% de votre revenu imposable).
En pratique: si vous donnez 30 euros, le coût réel de votre don après réduction d’impôt n’est que de de 10 euros.

Comment faire un don ?

L’AESCD vous invite à contribuer jusqu’au 15 avril 2022 à la campagne de don Solidaires face à la crise alimentaire en cours à Dankassari (Niger).

Vous pouvez payer en ligne en toute sécurité sur HelloAsso :

Une autres possibilité est d’envoyer un chèque au trésorier Jean-Jacques Nevanen, 18 rue de la Rabine 35510, Cesson-Sévigné.