Exposition Désiré, un poilu Bretillien du 19 au 25 novembre (salle P.Janson)

L’année 2018 marque la fin du cycle commémoratif du centenaire de la Première Guerre mondiale.
La Ville de Cesson-Sévigné est aux côtés de l’Union Nationale des Combattants de Cesson-Sévigné pour accueillir un évènement de grande ampleur.

Du 19 au 25 novembre 2018, un musée vivant de la Grande Guerre sera présenté sur près de 1000 m2 dans la Salle Paul Janson à Cesson-Sévigné.

L’exposition intitulée « Désiré, un poilu Brétillien » a obtenu le label de la Mission Centenaire, elle met en scène des moments de vie «au front» et «à l’arrière» au temps de la Grande Guerre.

Une collection de plus de 2000 uniformes, objets et documents… Une moisson de témoignages et d’empreintes d’un passé tragique.
L’exposition conçue et réalisée par Emeline et Vivien Blandin propose des clés et des repères pour comprendre le destin du monde et des hommes contemporains de cette période de l’histoire européenne et mondiale.

Désiré est un personnage fictif. Son histoire a été imaginée, à partir de faits réels, par Vivien Blandin.
L’exposition présente 17 tableaux et reconstitutions du quotidien des contemporains de la Grande Guerre, au front et à l’arrière.

Vous serez accueilli par des guides en uniformes et habits de l’époque.

Du 19 au 25 novembre 2018
Du lundi au vendredi : de 9h à 12h & de 14h à 18h
Samedi & dimanche : de 10h à 18h
Salle Paul Janson, Boulevard de Dézerseul
Entrée libre et gratuite – Exposition tous publics
Organisation : Union Nationale des Combattants Cesson et la Ville de Cesson-Sévigné.
Brochure de présentation (pdf)

A noter. Journée Citoyenne. Une cérémonie commémorative aura lieu le lundi 19 novembre 2018 à 14h30, devant le monument aux Morts de Cesson-Sévigné, place du marché.
Les élèves de l’ensemble des établissements scolaires de Cesson-Sévigné y participeront et, en hommage aux cessonnais morts au combat, ils déposeront 97 roses au monument aux Morts tandis qu’un lâcher de pigeons accompagnera la cérémonie. Tous les Cessonnais sont invités à partager ce temps de mémoire.

Cliquez ici

Laisser un commentaire