Avis aux propriétaires de chiens indélicats

Au cours du dernier CHSTC (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail), qui a siégé le 27 novembre dernier, un représentant du personnel est intervenu pour demander un renforcement des mesures de répression contre les propriétaires indélicats de chiens dont les déjections souillent de plus en plus les parterres et les pelouses de la ville. L’intervention en CHSCT rejoint une vraie attente des Cessonnais.

Cette situation ne peut pas durer. En effet, les jardiniers et techniciens de la propreté des espaces publics n’ont pas à subir les désagréments de propriétaires d’animaux qui de plus en plus nombreux, ne respectent pas la loi. Les enfants, à plus forte raison en bas-âge, les personnes âgées ou en situation de handicap sont aussi malheureusement victimes de ce manque flagrant de civisme et de respect des notions les plus élémentaires d’hygiène. Il est rappelé que conformément à la loi une amende, prévue au code pénal pour les contraventions de première classe, d’un montant de 38 € sera désormais appliquée par la police Municipale à l’encontre de tout propriétaire indélicat pris en flagrant délit.
L’abandon de déjection hors des emplacements autorisés est également puni d’une contravention de troisième classe prévue au code pénal et au code de l’environnement, d’un montant de 68 €.
Les déjections animales sont interdites sur les voies publiques, les trottoirs, les espaces verts publics, les espaces de jeux publics pour enfants, les parcs et jardins, les plates- bandes par simple mesure d’hygiène publique.
Obligation est faite à toute personne accompagnée d’un animal de procéder immédiatement au ramassage des déjections de leur animal pour les déposer dans les poubelles – arrêté municipal du 19 mai 2011.

La Ville a installé plusieurs totems distributeurs de sacs pour déjections canines dans les principaux lieux de promenade.

Un approvisionnement en sacs pour déjections canines est également possible à l’Espace Citoyen pendant les horaires d’ouverture.
Enfin et cette fois pour des raisons de sécurité, les chiens doivent être tenus en laisse sur tout espace public.
Dans la commune, deux lieux sont interdits aux chiens : le jardin à la française du domaine de Bourgchevreuil et le cimetière – arrêté municipal du 28 janvier 1991.
Tout contrevenant à cette obligation comme à ces interdictions est également passible d’une amende, d’un montant de 38 €.

Cliquez ici

Laisser un commentaire