Retour sur l’exposition sur l’église Saint-Martin

L’association Cesson Mémoire et Patrimoine a proposé une exposition sur l’histoire de l’église Saint-Martin au manoir de Bourgchevreuil, en lien avec l’inauguration après les travaux de restauration de l’église.

C’est en 1899 que le conseil municipal a décidé l’abandon de l’ancienne église. La nouvelle fut terminée en 1904. De style néo-gothique, à trois nefs, Arthur Regnault (1839-1932) a réalisé les plans de l’édifice de quarante mètres de long, vingt mètres de large.

Les deux églises se sont côtoyées quelque temps. Les cartes postales conservées précieusement par les membres de l’association Cesson Mémoire et Patrimoine en attestent.
Les travaux de restauration leur ont permis d’enrichir leur collection sur l’église : « Nous avons récupéré des morceaux de pierre assemblés entre eux par… des os ! »
Les visiteurs de l’exposition ont également pu découvrir le 1er coq, qui culminait sur le clocher, à cinquante mètres de haut. « Il a coûté 80 francs à l’époque » précise Pierre Jacquemard, membre de Cesson Mémoire et Patrimoine. Pour preuve, le devis daté du 12 avril 1899 signé d’Arthur Regnault.
Les visiteurs pouvaient également découvrir l’exposition « Arthur Regnault, architecte-Voyageur » prêtée par la Direction des Archives départementales.


Des morceaux de pierre, récupérés à l’occasion de la restauration de l’église et le 1er coq. Un visiteur a rapporté les clés de l’ancienne église !


Carte postale de l’ancienne église. On aperçoit le clocher de l’église actuelle

Cliquez ici

Laisser un commentaire