Parcours de course à pied aux étangs de Dézerseul

Avant toute pratique sportive il est fortement conseillé d’avoir un avis favorable de son médecin traitant. La progressivité lors de votre pratique sportive est un facteur déterminant.

Une règle simple
: « Aller du lent vers le rapide, du facile vers le difficile, des courtes vers les longues distances ».

Conditions de pratique :
•  Un échauffement et un retour au calme est obligatoire lors de tout entrainement
• L'entrainement doit être adapté à mon niveau forme
• Je m'hydrate avant, pendant et après mon effort
• Ma tenue est adaptée aux conditions météorologiques et j'ai une paire de chaussures adaptée 
• Il est préférable de ne pas courir seul et avec des personnes du même niveau de pratique




Si vous souhaitez découvrir, ou vous perfectionner, n'hésitez pas à contacter les deux associations sportives de Cesson Sévigné proposant de la course a pied :
 
ATHLETIC CLUB CESSONNAIS (ACC)
 
Triathlon Olympique Club Cesson (TOCC)
 
Pour les jeunes la mairie de Cesson Sévigné vous propose pendant les vacances scolaires (et à l'année) des stages multisport pour les enfants de 5 à 10 ans avec l' École municipale de sport et d'athlétisme.

Equipement

Les conséquences d’un équipement mal adapté sont importantes : des blessures ainsi que des lésions articulaires au niveau des genoux et du dos (dorsalgie, sciatique, lumbago …). Pour cela l’équipement est déterminant et plus particulièrement les chaussures:

1. Comment choisir ses chaussures ?
Questionnez les vendeurs sur le type de coureur que vous êtes afin d'obtenir des chaussures adaptées à votre morphologie (pronateur, supinateur, universel…) la durée de vie d’une paire de chaussures est limitée, donc dès qu’il n’y à plus d’amortie il est nécessaire de les changer.

2. Comment choisir ses vêtements ?
Équipez vous en fonction des conditions météorologiques avec une tenue adaptée à la pratique de la course à pied. N’hésitez pas a porter une casquette lors de forte chaleur.

3. S’hydrater pendant votre course est très important. N’hésiter à vous munir d’une gourde

Alimentation

Hydratation
Lors de la pratique d’un sport, le phénomène de sudation est utilisé par l’organisme pour refroidir notre corps. Ce mécanisme peut entrainer une perte conséquente d’eau et de sels minéraux. Il est donc fondamental de bien boire pendant la pratique du sport pour compenser ces pertes. Une eau riche en sels minéraux peut être utilisée pour la pratique d’un sport de longue durée.

Alimentation
L’alimentation avant la pratique d’un sport est primordiale. Avant la pratique de celui-ci, il est important de faire le plein en sucres lents, féculents, sans exagérer (3 jours avant).
Pendant l’effort, un apport de glucides rapides (sucres simples) permet de limiter l’épuisement.
Après l’effort, refaire le plein de nutriments, pour reconstituer rapidement ses stocks, avec une alimentation riche en glucides (sucres), une solution : une boisson sucrée peut être prise juste après l’effort.

Problèmes rencontrés

Coup de chaud

L’insolation est une charge thermique externe sur l’enveloppe cutanée, par radiation solaire et convection. Les signes neurologiques et musculaires sont absents.
L’élévation isolée de la température centrale peut atteindre 40°C. PRÉVENTION
Les mesures de prévention sont avant tout individuelles : entraînement physique progressif, acclimatation de deux à trois semaines aux climats chauds, port de vêtements légers et aérés pendant l'effort, hydratation régulière, lutte contre les facteurs de risque individuels.

Crampe explication

Pour les crampes qui ont lieu pendant un effort, la circulation sanguine est pointée: le muscle très sollicité ne recevrait pas autant de sang qu'il en a besoin. D'autres causes sont cependant possibles, comme un désordre métabolique (manque de calcium, de potassium ou de magnésium) qui influencerait de manière négative la chimie qui se déroule dans un muscle pendant l'effort. Mais au final, les mécanismes précis de la crampe restent relativement mystérieux. Heureusement, à force de subir les crampes, les sportifs finissent par connaître quelques moyens de les éviter: un bon échauffement, l’hydratation et les étirements prolongés.

Point de coté

Cette douleur abdominale aiguë apparait sur le côté du corps Les causes exactes du point de côté ne sont pas encore connues à ce jour. Les deux principales hypothèses sont les suivantes : crampe musculaire du diaphragme, due à un défaut d'oxygénation lors de l'exercice physique ; douleur liée à la traction exercée, pendant l'exercice physique, par les organes abdominaux (foie, estomac, rate) sur les ligaments qui les lient au diaphragme. Un point de côté peut se faire ressentir lorsque l'on respire mal, souvent lors d'une course. Afin de l'éviter, il suffit de contrôler sa respiration lors d'un exercice physique, en inspirant et expirant régulièrement ; par exemple, lors d'une course, inspirer durant deux pas et expirer durant deux pas. Cela évitera non seulement les points de côté, mais aussi les crampes, essoufflements, etc. Pour le faire passer, il suffit de respirer plus lentement en gonflant le thorax, et en relâchant le bas-ventre le plus possible. De cette façon, le point de côté passe au bout de deux ou trois minutes. Autre technique beaucoup plus rapide : se pencher en avant en soufflant tout l'air de ses poumons.