Les tribunes d’expression politique

En application de la loi du 2 février 2002 relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le conseil municipal. Les textes, informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Date : 1er juin 2017

EXPRESSION DES ÉLUS DE GAUCHE

LE LOYER UNIQUE : POUR LE LOGEMENT SOCIAL, UNE EXPÉRIENCE INNOVANTE

Sylvie Marie-Scipion, Alain Thomas, Claudine David, Claude Gérard, Annie Séveno, Christian Anneix.

L’article 81 de la loi Égalité et citoyenneté du 27 janvier 2017 autorise les EPCI à expérimenter le « loyer unique ».
Forte de sa compétence reconnue en matière de logements, Rennes Métropole s’est portée volontaire. L’objectif est de favoriser la mixité dans les quartiers et de proposer une équité d’accès aux demandeurs de logements sociaux, en centre Rennes ou sur une commune plus éloignée tout en corrigeant les écarts quelques fois surprenants de loyers. Les professionnels bailleurs et les services sociaux avaient donné l’alerte « le lieu de vie doit être indépendant des ressources et si rien n’est fait, on ajoute de la pauvreté à la pauvreté ». Cette expérimentation du loyer unique vise à agir sur la structure de l’offre, responsable d’une ségrégation géographique et à améliorer la qualité du parc de logements sociaux.

Le principe est expérimental pour les 43 communes de Rennes Métropole. Il s’appliquera aux appartements de même type (neufs ou rénovés) quelle que soit l’implantation géographique. Voté au Conseil de Rennes Métropole et présenté lors du Conseil Municipal de Cesson-Sévigné du mois d’avril, nous y sommes très favorables.
Avec des bailleurs impliqués. Côté bailleur, le dispositif doit répondre aux exigences d’équilibre économique. Un des atouts de cette opération repose d’ailleurs sur l’implication des bailleurs : l’OPH Archipel Habitat et Néotoa, les deux ESH Espacil (groupe Action Logement) et Aiguillon Construction. Côté locataire, le dispositif doit être le plus neutre possible au niveau du loyer et les modalités opérationnelles sont encore à préciser.
L’expérimentation sera progressive, consécutive à la relocation ou à des travaux de réhabilitation. Tous les logements sociaux ne seront donc pas impactés dans un premier temps.
L’impact et les effets seront évalués afin de mesurer l’efficacité du dispositif.
L’expérimentation nous semble intéressante pour atteindre des objectifs de mixité sociale.
Avec le développement des nouveaux logements, Cesson-Sévigné est aussi concernée : augmentation de son parc de logements sociaux et rénovation. Ce nouveau dispositif l’invite à travailler au plus proche des services de logements sociaux de la métropole. L’offre de logements doit être ouverte à un large public pour des petites ou grandes surfaces. L’accès au logement pour tous est l’un
des enjeux les plus préoccupants pour les prochaines décennies.
Nous serons très attentifs à sa mise en oeuvre qui, nous le souhaitons, devrait aller dans le bon sens de la mixité et de l’attractivité du territoire.

Les deux élus de la majorité municipale n’ont pas soutenu l’expérimentation lors du vote au Conseil communautaire.

Le projet de la ZAC du Chêne Morand lancé il y a dix ans vient d’aboutir avec le vote sur le dossier de réalisation et sur le programme des équipements publics lors du conseil municipal du 26 avril dernier. La concertation avec les riverains associés dès l’origine du projet renforce sa qualité paysagère même si le traitement acoustique mérite encore, de notre point de vue, une grande vigilance. La participation de Rennes Métropole à hauteur de 3 millions d’euros permet l’équilibre économique de l’opération, soit un quart du total. C’est la marque d’un engagement fort de la collectivité métropolitaine

Nos permanences sont toujours des moments constructifs.
Elles se déroulent les samedis matin à la salle du Pressoir (proche du centre loisirs) de 11h00-12h00, le 17 juin, Claude Gérard.
N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante :
groupe.elu-e-s.gauche@ville-cesson-sevigne.fr

EXPRESSION DE L’OPPOSITION DE DROITE

Majorité municipale ou le dépit du bon sens !

Délégué aux Transports à Rennes Métropole, M. le Maire ignore néanmoins l’existence d’études publiées en février sur les carrefours à feux tricolores (10 000 accidents/an pour 30 000 croisements, embouteillages, coûts d’entretiens, etc.) et leur réduction. Interrogé sur le projet de RM de remplacer les ronds-points du Bd des Alliés par des feux, M. le Maire a répondu se ranger derrière RM. Sa majorité suivra-t-elle ?
Après avoir reçu quitus de la majorité pour contrôler l’attribution des logements sociaux, Rennes Métropole va maintenant instaurer le loyer unique sur tout le territoire. Question de « partage » des locataires dixit RM…
Hervé Durand
opposition.droite@ville-cesson-sevigne.fr

EXPRESSION DE LA MAJORITÉ

LA FAMILLE CELLULE DE BASE DE LA SOCIÉTÉ

L’État, en soutenant la famille, la reconnaît comme la cellule de base de la société ; « c’est la première structure politique. »
La société doit beaucoup à la famille qui est source de prospérité quand elle va bien et qui doit être soutenue quand elle va moins bien. La famille est le lieu où l’enfant se construit socialement où il apprend la solidarité, le sens des droits et des devoirs. L’éducation donnée par les parents et par l’environnement familial représente une formation incontournable et privilégiée de l’être humain.
En outre la famille durable est un amortisseur de crises.
Les politiques ont un rôle à jouer pour favoriser la stabilité familiale qui correspond au meilleur pour les enfants et accompagner les familles en difficulté.

C’est pourquoi à Cesson-Sévigné nous avons pris différentes initiatives pour soutenir les familles dans leur rôle éducatif, les célébrer et les encourager.

Pour accompagner les futurs mariés dans leur engagement et la construction de leur couple, nous proposons depuis 2 ans, en partenariat avec l’association Cap Mariage et la Chambre des notaires, des réunions d’informations et de préparation au mariage civil. Les futurs mariés sont invités à réfléchir sur les droits et devoirs des époux et à échanger sur les clés pour « bâtir son
couple dans la durée ». Les retours sont très positifs et nous encouragent dans cette direction.
La médaille de la famille a été remise le 20 mai dernier à 6 pères et mères de familles pour manifester la reconnaissance de la nation envers des parents qui ont élevé dignement de nombreux enfants.

Dimanche 25 juin toutes les familles cessonnaises sont invitées à participer à un temps fort de convivialité à l’occasion de la 2e édition de la Fête des familles. Cette après-midi ludique et festive permettra aux différentes générations de se retrouver autour d’une quarantaine d’activités culturelles, sportives et ludiques.
Nous sommes également très attentifs à favoriser le lien entre les générations. Ainsi, la maison des jeunes l’Escale propose régulièrement aux adolescents des ateliers cuisine ou jeux avec les résidents du foyer-logement.
Ceux-ci seront accompagnés à la Fête des Familles.
Je rappelle ici les différentes permanences gratuites et confidentielles auxquelles les familles peuvent avoir recours en fonction de leurs besoins : le conseil conjugal et familial ; la permanence sur les questions éducatives et celle du CIDFF pour les familles en difficulté.

Parce que la famille est notre première richesse, respectons la, aidons-la et choyons-la !

Solenne GUÉZÉNEC,
adjointe chargée de la petite enfance, de la vie scolaire, de la jeunesse et de la famille