Arrêt de destruction pour le Frelon asiatique

Avec les premières vagues de froid, les mammifères, comme les insectes s’en vont hiverner. Il en va de même pour les hyménoptères que sont les frelons et les guêpes, dont le Frelon asiatique. La particularité desdits hyménoptères, dont les abeilles font partie, c’est que seule les reines, une fois fécondées, s’en vont hiverner. Les ouvrières, qui n’ont qu’une mission préétablie (défense, collecte de denrées, nourriture des larves…), elles, vont rester puis mourir. En effet leur durée de vie avoisine les 22jours et sans reine, aucune nouvelle larve ne viendra les remplacer.

Pour ces raisons, depuis le 28 novembre 2017, plus aucun nid de Frelon asiatique, n’est détruit sur le département. Cette date nous a été transmise par l’organisme chargé d’encadrer la lutte, le FGDON (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles).

Cependant, maintenant que les arbres feuillus se sont dépourvus jusqu’à leur cime, il est possible de distinguer les nids tant recherchés. Même s’ils ne seront détruits, vous pouvez nous les signaler, de préférence via le formulaire en ligne de la Ville (demande d’intervention), afin que nous les cartographions. Ainsi au printemps, des pièges seront déposés en priorité autour de ceux-ci. Car, pour un nid non traité, c’est une dizaine de foyers potentiels qui peuvent apparaître dans son voisinage avec les beaux jours.

Egalement à lire :

Laisser un commentaire